Maison Chateau rouge X Béton Ciré featuring

Les bretons sénégalais

Au fil d’une conversation, Amélie Leroux, créatrice de Béton Ciré, et Youssouf, fondateur de Maison Château Rouge, ont trouvé un lien inattendu entre leurs deux univers : « les bretons sénégalais ».

Cette expression singulière identifie les pêcheurs de Dakar qui traversent les côtes à bord de longues pirogues colorées, décorées de motifs religieux, symboles de leur culture et croyance. Ces navigateurs, dévoués à leur tâche, se relaient en continue pour alimenter les restaurants et les marchés de cette capitale cosmopolite.

Ce voyage exceptionnel entre les terres de Bretagne et les côtes Sénégalaises leur a inspiré cinq modèles de chapeaux : trois miki breton, modèles iconiques de la marque Béton Ciré, entièrement recouverts de wax bleu, jaune ou rouge. Ce tissu africain est la force de Maison Château Rouge, qui se fournit dans le 18ème arrondissement de Paris. Ensuite vient le bob, recouvert de wax rouge, l’accessoire urbain par excellence, et le chalutier, considéré comme le chapeau authentique du pêcheur breton, à retrouver en wax bleue.
Des jeux de matières et de formes qui modernisent avec style le traditionnel chapeau venu de Bretagne. Conçue et fabriquée avec soin en France, cette collection incarne le bien produire et les valeurs fondatrices de ces deux maisons : l’amitié, la famille, le partage et l’unité.

Inspirée d’une population unique, cette collaboration est riche de symboles et de sens pour ces deux amis. Mêlant avec justesse leurs deux cultures, ils ont créé avec ces cinq pièces une approche singulière de la culture populaire, ancrée dans le réel, pour une vision moderne de la mode et des messages qu’elle se doit de transmettre.

Urbains et contemporains, ces modèles aux couleurs vibrantes sont le reflet d’un attachement à leurs racines. Respectivement originaires de Bretagne et de Dakar, Amélie et Youssouf valorisent la richesse culturelle et esthétique de leur patrimoine familial.

Touchés par ces pêcheurs sénégalais, à la beauté sincère, c’est au cœur de paysages urbains et côtiers, sur les terres majestueuses de la capitale sénégalaise qu’ils se sont installés pour immortaliser ces moments de partage avec le photographe Ojoz.

Le naturel bouleversant de ces dakarois a facilité la tâche de nos voyageurs. À l’aise dans l’échange, les créateurs partagent et s’enrichissent des rencontres qui croisent leur chemin. Il a donc été simple de convaincre les pêcheurs d’arborer l’uniforme contemporain qu’ils ont inspirés et bientôt voués à être porté dans les rues du monde entier.

Les mises en scène se créent spontanément, les visages sont détendus, l’image est authentique. Une escapade en pirogue sur les côtes, la découverte d’un lagon mythique à la teinte changeante et pigmentée et l’expérience d’une ballade urbaine au cœur de la capitale, ce shooting itinérant témoigne de la richesse de ce périple, entre terres et océans.

Emportés par la générosité de sa population Amélie et Youssouf ont ainsi choisi en trois lieux ceux qui incarnent la collection. Ces hommes à la peau éclatante, dont l’allure athlétique et élancée laisse transparaitre courage et dévotion pour leur travail et leur famille. L’un est pêcheur, l’autre vendeur d’eau ambulant. Chacun, avec sa propre histoire, incarne et s’approprie fièrement cet accessoire né de la culture populaire. La série de photos d’Ojoz traduit toute la majesté de ces pêcheurs et immortalise le souvenir émouvant de cette rencontre avec une population incroyablement accueillante.

PHOTOS : @Ojoz | http://www.ojoz.fr/

En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour nous permettre de réaliser des statistiques de visite. OK
Top